Rechercher

Bernard Dorival


1991



De Jean Laude, d'autres ont dit ou diront quel fut le savant, le penseur, l'amateur d'art, l'homme. Je voudrais plus modestement attester quel fut le professeur. Ayant eu souvent l'occasion de faire soutenir avec lui des mémoires de maîtrise ou des thèses, j'ai pu, à cette occasion, connaître et appré­cier le professeur qu'il était.

C'était d'abord un professeur consciencieux. Les thèses et les mémoires, il les avait lus à fond, avec soin, avec méthode. Il les avait lus, aussi, avec luci­dité. Leurs qualités -ou leurs défauts - ne lui avaient pas échappés et il pouvait ainsi en faire une critique clairvoyante et bien fondée. Mais, cette critique, il la faisait avec bienveillance. Jamais d'aigreur, jamais d'ironie dans ses propos, qui étaient toujours posi­tifs, constructifs, encourageants même. Dans le candidat il voyait une personne qu'il voulait engager à devenir davantage la personne qu'elle était, en corrigeant ce qu'il y avait, en elle, de négatif ou d'insuffisant. Ses propos étaient pour elle un enri­chissement, un épanouissement, un plus. Il y avait du Socrate en lui : chacun de ses élèves, il excellait à les accoucher d'eux-mêmes, et cela au prix d'une maïeutique riche de fécondité. Il était un Maître au sens plein du terme, et il l'était - et c'est ici que le maître rejoint l'homme - parce qu'il était Bon.

Bernard Dorival

1991

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

« L’Historien de l’art : entre texte et image » Postface au recueil Ecrits sur l’art, Les presses du réel, 2019. Reprise de l’article paru dans Critique n°442, mars 1984, p.164-170. Peu après la dispa

Bibliographie des écrits d’histoire de l’art de Jean Laude établie par Jean-Louis Paudrat 1946 « Art et magie », in Juin : l'hebdomadaire du mardi politique, économique, littéraire : porte-parole de l

Montage de textes africanistes à vocation méthodologique dus à Jean Laude et réunis par Jean-Louis Paudrat Tirés de la publication « Pour Jean Laude » éditée par le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienn